Cabine de téléphérique

Dès 1904, un projet prévoyait de rendre accessible le sommet du Wetterhorn près de Grindelwald grâce à un téléphérique en quatre sections. Le Musée des Transports en expose une cabine (reconstitution) et le moteur (original).

Cabine suspendue avec balcon - Derrière cette initiative se cache l'ingénieur allemand Wilhelm Feldmann de Cologne, qui s'était fait un nom en tant que concepteur du chemin de fer suspendu Barmen-Elberfeld-Vohwinkel. Une concession fut délivrée en1904 pour sa construction et les travaux pour le premier tronçon furent entamés la même année. Les premiers trajets et essais de freinage furent effectués à l'automne 1907 et c'est en 1908 que le téléphérique du Wetterhorn fut homologué pour le transport de voyageurs. Cependant, en dépit d'admirables prouesses techniques, le projet se révéla trop ambitieux à tous points de vue. Il fut donc impossible de poursuivre la construction des tronçons suivants, et la Première Guerre mondiale et la désaffection des voyageurs finirent de mettre fin à l'aventure et d'imposer la fermeture du téléphérique en 1915.

Données techniques
Original   Dispositif d'entraînement
Reproduction 1:1   Cabine
Année   1908
Poids   2000 kg
Passagers   16