Démonstration d'une locomotive à vapeur

Une locomotive à vapeur est une véritable centrale énergétique mobile, traînant avec elle les sources d'énergie nécessaires. La locomotive du Brünig "en écorché" montre le fonctionnement de cette centrale sur roues. Le charbon est emmené dans un caisson.

Sur la ligne du Brünigbahn (ouverte en 1888/89), au temps de la propulsion à vapeur (jusqu'en 1942), il était recouru à des locomotives habituelles pour les segments en vallée ainsi qu'à des locomotives à crémaillère pour les tronçons en montagne. Comme le tronçon de montagne Giswil-Brünig-Meiringen présente quelques sections à déclivité plus faible, sans crémaillère, les locomotives à crémaillère étaient également équipées pour une utilisation en adhésion, à vitesse limitée. Aspect particulier de la locomotive montrée ici: la roue dentée. Elle peut être enclenchée en cas de besoin. La vapeur, depuis les cylindres haute pression, ne part plus alors directement vers la cheminée. Elle est plutôt envoyée dans une deuxième paire de cylindres: les cylindres basse pression. Ceux-ci agissent sur la roue dentée. La machine à vapeur actionne alors simultanément les roues et la roue dentée.

Données techniques