Restauration

Centre de compétences pour la restauration - À travers divers projets de restauration, le Musée des Transports s'est forgé ces dernières années une réputation internationale en tant que centre de compétences pour la restauration de véhicules historiques.

À titre d'exemple, la restauration achevée en 2002 de la "Gnome", la plus ancienne locomotive conservée à ce jour et conçue en 1871 par Niklaus Riggenbach, originaire d'Olten, pionnier des chemins de fer de montagne, a été riche d'enseignements pour les futurs projets de ce type : sous l'encadrement scientifique du restaurateur et conservateur du Musée Suisse des Transports, la plus grande partie des travaux de restauration a été effectuée par des "fans de la vapeur" de la ligne Oensingen-Balsthal. Ces travaux se sont déroulés en partiesous les yeux des visiteurs, qui ont ainsi pu bénéficier d'une vision approfondie des techniques historiques et des méthodes de restauration professionnelles.

La restauration de la "Motosacoche modèle 417 Jubilé Sport 500 ccm", une moto suisse de 1931 de la collection du Musée Suisse des Transports, a elle aussi valeur d'exemple. La Motosacoche, restaurée par une équipe d'étudiants de la Haute école d'art appliqué de La Chaux-de-Fonds sous la supervision du restaurateur du Musée Suisse des Transports, a ainsi retrouvé un aspect à la fois présentable à l'exposition et historiquement conforme. L'objectif de ce travail était en premier lieu un transfert de savoir-faire dans les domaines d'enseignement encore relativement récents que constituent la conservation et la restauration de biens culturels historiques.