Dufaux 4 - L'ancêtre de l'aviation suisse

Cet appareil fut la quatrième réalisation des frères genevois Henri et Armand Dufaux. La première était un modèle réduit d'hélicoptère de 17 kg, la deuxième, un monstre à huit ailes inapte au vol ; quant à la troisième, elle s'écrasa lors de son premier vol.

Le succès tant convoité, Henri (1879-1980, artiste-peintre) et Armand (1883-1941, technicien) ne l'obtinrent qu'avec leur Dufaux no 4. Le 28 août 1910, Armand Dufaux survola en effet le lac Léman dans toute sa longueur, de St. Gingolph à Genève, en 56 minutes et 5 secondes. Une sacrée performance, récompensée par un prix de 5000 francs. La même année, les deux frères construisirent une usine. C'est Ernest Failloubaz qui se porta acquéreur du Dufaux 5 : à 17 ans, il était à cette époque le plus jeune pilote de Suisse. En automne 1911, il présenta l'engin à l'armée suisse, en effectuant au cours d'une manœuvre diverses missions de reconnaissance. L'expérience se termina par un atterrissage en catastrophe, mais n'en constitue pas moins le début de l'aviation militaire suisse!

Données techniques
Original   Biplan Dufaux 4
Année de construction   env. 1910
Envergure   8.5 m
Vitesse maximale   78 km/h
Moteur   Moteur ENV à pistons, 8 cylindres